Enquête Robert Half : 70 % des employés réévaluent leur carrière dans l’ère post-covid-19

Alors qu’ils se préparent à la future « nouvelle normalité », les employés expriment aussi de nouvelles attentes sur la vie au bureau….

Une récente enquête menée par le bureau de recrutement spécialisé Robert Half indique qu’après la crise du Coronavirus, de nombreux employés réévaluent leurs priorités en termes de carrière et de futures conditions de travail.

 

leur environnement et leurs conditions de travail. Signe que ces récentes semaines ont effectivement été propices à la réflexion et la réévaluation des priorités :

  • 31 % des personnes interrogées sont en train de réévaluer leur équilibre vie professionnelle/vie privée.
  • 22 % recherchent activement un nouvel emploi.
  • 17 % aimeraient changer de travail, mais y sont réticentes en raison de la conjoncture économique.

Il ne reste donc qu’une minorité de sondés (30 %) se déclarant satisfaits de leur emploi actuel.

Malgré une hausse du taux de chômage en France et dans les autres pays sondés, l’état d’esprit des employés est empreint de positivité et de résilience.

  • 66 % des personnes interrogées estiment que leurs objectifs de carrière à long terme ne sont pas menacés par la crise liée au COVID-19, bien que 53 % se disent inquiètes de perdre leur emploi actuel à court terme à cause de la pandémie.
  • Le télétravail fonctionne vraiment : la majorité des employés interrogés travaillent récemment depuis chez eux en raison des mesures de distanciation sociale (65 %), ils se rendent compte qu’il est réalisable de travailler à domicile (54 %) et que cela leur apporte un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée (57 %) .
  • De plus, 80 % aimeraient continuer le télétravail à l’issue de la pandémie parce qu’ils peuvent économiser du temps et de l’argent en évitant les trajets quotidiens (57 %) et qu’ils se sentent plus productifs (49 %).

« L’expression “période sans précédent” a été beaucoup utilisée ces derniers mois pour décrire la pandémie de COVID-19 », commente Iris Houtaar, Associate Director chez Robert Half. « Cependant, les implications de cette “période sans précédent” pour les chefs d’entreprise comme pour les employés se ressentent non seulement actuellement, mais vont probablement influencer les méthodes de travail et le planning de recrutement à beaucoup plus long terme étant donné le fort ressenti exprimé ici par les employés. »

Autres enseignements du sondage

  • Les résultats de l’enquête Européenne et des Emirats Arabes Unis, reflètent ceux de ses récents sondages aux États-Unis et au Brésil, où 57 % des employés américains et 55 % des brésiliens affirment que la pandémie est en train de leur faire changer de point de vue sur leur travail.
  • Bien que 62 % des sondés affirment ne pas avoir peur de travailler à proximité immédiate de leurs collègues, les employés réévaluent leur comportement post-COVID-19. À l’avenir, 67 % des personnes interrogées par Robert Half éviteront les poignées de main et un nombre encore plus élevé -74 %- planifiera moins de réunions en présentiel.
  • Les employés font preuve de beaucoup d’empathie. 75 % des personnes interrogées déclarent qu’elles seront mieux préparées à soutenir ou à remplacer les collaborateurs qui ne peuvent pas se rendre au bureau.
  • Les employés attendent de leurs employeurs qu’ils prennent des mesures pour s’adapter à l’évolution des besoins et des comportements. Une écrasante majorité (90 %) souhaite non seulement obtenir plus souvent la possibilité de travailler à domicile post-COVID-19, tout en exigeant de meilleurs protocoles de nettoyage des bureaux (76 %), des horaires aménagés (70 %) ainsi qu’une nouvelle configuration de l’environnement de travail (59 %).

 « Bien que personne ne sache exactement ce que l’avenir post-pandémie nous réserve, il faut voir le bon côté des choses : nous découvrons tous de nouvelles façons de travailler et de collaborer. De nombreuses entreprises ont rouvert leurs bureaux et préparent le retour à la normale – ou du moins, à la future “nouvelle normalité” post-pandémie » poursuit Iris Houtaar. «  Pour ces entreprises il n’a sans doute jamais été aussi urgent d’offrir des horaires et conditions de travail plus flexibles, de (ré)évaluer les principales aptitudes, compétences et comportements de leurs effectifs face à l’évolution des priorités de l’entreprise, ainsi que de favoriser une culture d’encouragement et d’inclusion pour fidéliser et attirer les meilleurs profils. »

Informations complémentaires

  • Pour en savoir plus sur la manière de maintenir l'engagement et la loyauté de vos employés, consultez le livre blanc de Robert Half "10 Lessons for Managing Your Staff in the COVID-19 Era".
  • Pour approfondir le sujet, voici une vidéo présentant l’analyse de Nic Marks, expert Britannique reconnu sur les problématiques d’organisation, de management et de psychologie du travail.
  • Retrouvez également nos récents articles de Blog traitant des thématiques de stratégies de recrutement, de la santé mentale des collaborateurs, du retour au bureau et bien plus encore.

À propos de l’enquête

Menée du 6 mai au 12 juin 2020, cette enquête en ligne conçue par Robert Half inclue les réponses de plus de 1 000 employés âgés de plus de 18 ans travaillant habituellement dans des bureaux au Royaume-Uni, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, Luxembourg, en Allemagne, en Autriche, Suisse ainsi qu’aux Emirats Arabes Unis.

À propos de Robert Half

Membre de S&P 500, Robert Half est le premier et le plus grand cabinet de recrutement spécialisé au monde. Fondée en 1948, la société compte plus de 300 bureaux répartis aux quatre coins de la planète, dont 11 en Belgique. Robert Half propose des solutions de recrutement sur base temporaire et permanente pour les professionnels de la finance et comptabilité, ainsi que des services financiers (secteur de la banque et des assurances), de l’intérim management, de l’IT, de l’administration et des matières juridiques. Plus d’informations sur roberthalf.be.

Contactez-nous
Amandine Baufayt PR Consultant, Weber Shandwick
Amandine Baufayt PR Consultant, Weber Shandwick
A propos de Weber Shandwick Brussels

About Weber Shandwick 

Weber Shandwick is a leading global communications network that delivers next-generation solutions to brands, businesses and organisations in major markets around the world. Led by world-class strategic and creative thinkers and activators, we have won some of the most prestigious awards in the industry. Weber Shandwick was named to Ad Age’s Best Places to Work in 2019 and was the only PR firm designated an Ad Age A-List Agency Standout in 2017 and 2018. Weber Shandwick was also honoured as PRWeek’s Global Agency of the Year in 2015, 2016, 2017 and 2018, and The Holmes Report’s Global Agency of the Year in 2015, 2017 and 2019. The firm earned 25 Lions at the 2019 Cannes Lions International Festival of Creativity. Data-led, with earned ideas at the core, the agency deploys leading and emerging technologies to inform strategy, develop critical insights and heighten impact across sectors and specialty areas, including brand and B2B marketing, healthcare marketing, change management, employee engagement, corporate reputation, crisis management, data and analytics, technology, public affairs, social impact and financial communications. Weber Shandwick is part of the Interpublic Group (NYSE: IPG). For more information, visit http://www.webershandwick.com

Weber Shandwick Brussels
Avenue de Cortenbergh 100
B-1000 Brussels